Close
Exit

Dernière ligne droite pour la directive concernant les poursuites transfrontalières des infractions routières

Un pas important pour réduire les dangers sur nos routes et dans nos rues et un cadeau idéal de la part des députés européens pour notre 20e anniversaire ?

Après  de longues années de discussions (mars 2008) dans les Institutions européennes, un compromis sera enfin discuté et espérons le, voté en séance plénière au Parlement Européen à Strasbourg les 6/7 juillet prochain.

La FEVR a fortement soutenu cette initiative. Satisfaction lorsque, le 2 décembre 2010, sous présidence belge, le Conseil des Ministres s’est prononcé positivement à un compromis

(un courrier FEVR avait été envoyé au président du Conseil, le ministre belge Etienne Schouppe). Jacques Duhayon, trésorier FEVR a participé le 16 mars à une émission télévisé sur le sujet à Europa TV :

http://www.europarltv.europa.eu/de/player.aspx?pid=5aee6ca1-34c5-416e-9a95-9eb100a4ea9d

Tout conducteur sera ainsi amené à mieux respecter le code de la route, en circulant à l’étranger. Une fois appliquée par les pays membres, cette directive aidera à réduire la mortalité (31.000 morts en 2010) et les blessures graves, sur les routes et dans les rues.

Sont visées : les principales infractions en relation avec notamment les limitations de vitesse, conduite sous influence (alcool et drogues), non-port de la ceinture, mais aussi le téléphone à la main en conduisant.

« Ce nouvel instrument va remplir un vide important dans la chaine contrôle-sanction » a dit Antonio Avenoso, le Directeur exécutif du Conseil Européen de la Sécurité dans les transports (ETSC).

D’autres éléments de cette directive comporteront des informations utiles au citoyen, concernant le code de la route dans les différents pays de l’UE.

Cette directive sera enfin un pas en avant pour mieux pouvoir dissuader les infractions transfrontalières. Tout retard signifiera des tués et blessées graves supplémentaires, des souffrances humaines et pertes socio économiques importantes.

L’objectif principal de la nouvelle directive est d’introduire un système d’échange d’informations pour pouvoir poursuivre les infractions des conducteurs non résidants. L’adoption garantira un traitement égal des conducteurs résidents et étrangers. Ceci est souhaité par une très grande majorité des citoyens

Jeannot Mersch, président FEVR : « En votant en majorité pour cette directive les députés européens pourront faire le meilleur cadeau qui soit aux associations des victimes de la route et la FEVR » (le 6 juillet sera justement le 20e anniversaire de la FEVR !)

Sites à visiter : www.etsc.eu

communiqué 4.7.11 (pdf)

Documents relatifs

explications

Ordre du Jour à Strasbourg:

aujourd’hui mardi 5.7. à partir de 21h débats ( peut être suivi sur l’Internet) et si la directive est adoptée il y aura demain 6.7 le vote entre 12h30-13h30

 


 

Comments

comments

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Go top